Actualités

Une échographie pour changer la vie

20 Juin 2019

Aissatou Dieng Lô est Dakaroise, mais c'est loin de sa ville, à Kolda qu'elle mène sa carrière. Sage-femme, elle assiste, conseille et accompagne les femmes avec passion. Elle est aussi la Coordinatrice Santé de la reproduction (SR) au District sanitaire de Kolda. Elle est très heureuse de recevoir le nouveau matériel d’échographie acquis par UNFPA, grâce au projet « Amélioration de la santé et du bien-être des Femmes et adolescentes du Sud du Sénégal », financé par le Canada. La très dévouée sage-femme peut désormais mettre en pratique les compétences acquises, lors des séances de renforcement des capacités, financées, par UNFPA. « Cet appareil échographique de dernière génération est adapté à la pratique de sage-femme. Aujourd’hui, je suis bien outillée pour fournir un service de qualité ». Toute heureuse, Aissatou Dieng Madame LÔ sourit comme un enfant qui a reçu un cadeau du Père Noël. « Je ne peux pas cacher ma joie. Ce nouveau matériel d’échographie va me faciliter le travail en me permettant d’établir un diagnostic plus fiable », se réjouit la Coordinatrice SR. « Il va aider les nombreuses femmes qui souffrent le plus souvent à cause des pratiques néfastes », se félicite-telle.

L’échographie fait partie des équipements acquis par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), grâce au projet « Amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des adolescentes du Sud du Sénégal », financé par le Gouvernement du Canada, à travers Affaires mondiales Canada. 

Cette initiative vise à améliorer la santé et le bien être de 635 000 filles et des femmes du Sud Sénégal (Kédougou, Kolda, Sédhiou, Tambacounda et Ziguinchor),à travers une meilleure utilisation des services de qualité en santé maternelle y compris  la planification familiale, en santé de la reproduction des adolescents (es)/jeunes et en prévention et prise en charge des violences basées sur le genre.