Actualités

Remise d’équipements pour améliorer la santé et le bien être des femmes et adolescentes du Sud du Sénégal

15 décembre 2018

Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, M. Abdoulaye Diouf Sarr, a réceptionné 77 motos, en présence de la Directrice et Chef de Coopération de l’Ambassade du Canada au Sénégal, Mme Monika Vadeboncoeur, de la Représentante Résidente de l’UNFPA, Mme Cécile Compaoré Zoungrana, du Directeur du Projet de Promotion des Jeunes, M. Alassane Diallo. D’un montant de près de 97,5 millions de FCFA, ces motos sont acquises par UNFPA, grâce au projet « Amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des adolescentes du Sud du Sénégal », financé par le Gouvernement du Canada. Destinées aux districts sanitaires des régions médicales de Kédougou, Kolda, Sédhiou, Tambacounda et Ziguinchor et aux Centres Conseils Adolescents, elles faciliteront la fourniture de services de santé reproductive aux femmes et filles dans les zones les plus difficiles d’accès.

La cérémonie de remise du premier lot d’équipements intervient 6 mois, après les lancements national et régional du projet. Au total, pour 2018, le Sénégal bénéficiera de divers lots de matériels et de logistique roulante pour une valeur de près de 920 millions de CFA. La Directrice et Chef de Coopération de l’Ambassade du Canada au Sénégal, Mme Monika Vadeboncoeur, s’est réjouie de la mise à disposition des motos qui contribueront à rapprocher les services des populations.  « Quand les femmes et les filles ont accès à des services de santé reproductive, elles peuvent étudier plus longtemps, avoir accès à un meilleur revenu et contribuer au développement de leur communauté », a-t-elle souligné.

Remerciant le Gouvernement du Canada, la Représentante Résidente de l’UNFPA, Mme Cécile Compaoré Zoungrana a salué la contribution du projet. « Les équipements contribueront à relever le plateau technique des structures de santé, des centres conseils adolescents et des centres de formation professionnelles afin de renforcer l’offre intégrée de services de santé sexuelle et reproductive, de lutte contre les violences basées sur le genre et de formation qualifiante pour les jeunes filles défavorisées ».

Réceptionnant les motos, le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, M. Abdoulaye Diouf Sarr, s’est, lui, félicité de cette initiative, alignée sur les priorités nationales en matière de la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et de l’adolescent. « Le projet vient consolider les acquis et accélérer les efforts du Gouvernement pour répondre de manière concertée aux besoins en santé des femmes et des adolescentes ». Il a invité le personnel de santé et des Centres Conseils Adolescents à en prendre le plus grand soin des 77 motos et à en faire un bon usage.

Le projet « Amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des adolescentes du Sud du Sénégal » s’inscrit dans le cadre de la Politique d’aide internationale féministe du Canada. Il est financé par le Gouvernement du Canada, à travers Affaires mondiales Canada qui a octroyé au Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) un financement d’un montant de 19,9 millions de dollars canadiens sur cinq ans (2018-2022). Cette initiative vise à améliorer la santé et le bien être de 635 000 filles et des femmes du Sud Sénégal (Kédougou, Kolda, Sédhiou, Tambacounda et Ziguinchor),à travers une meilleure utilisation des services de qualité en santé maternelle y compris  la planification familiale, en santé de la reproduction des adolescents (es)/jeunes et en prévention et prise en charge des violences basées sur le genre.