Actualités

FassE: un projet innovant

9 août 2019

« Je suis fière d’être ici aujourd‘hui. Cette communauté est émergente. La voix des femmes est présente dans ce projet, la voix des jeunes gens est incluse dans ce projet. Ici, nous avons la paix, nous avons le développement et nous avons les droits humains, les trois couleurs des Nations Unies. Ceci est un programme de développement durable et développement inclusif. Félicitations. » Telles étaient les premières réactions de Dr. Natalia Kanem, Directrice exécutive de l’UNFPA, ce 6 août, après la présentation du projet d’opérationnalisation du dividende démographique dans la commune de Gueule Tapée Fass Colobane (FassE) qui vise à  améliorer le capital humain, les opportunités économiques et la gouvernance locale pour accélérer la transition démographique et tirer profit du dividende démographique.

 

Accueillie chaleureusement par les populations et l’adjoint au Maire de la commune, la Directrice exécutive, a été séduite par l’approche innovante du projet. « Le Projet FassE se démarque par sa démarche multisectorielle fondée sur un partenariat diversifié pour répondre aux besoins de la commune. Il est bien approprié par les populations parce qu’il est résolument tourné vers un développement à partir de la base », s’est félicité l’adjoint au Maire dans son mot de bienvenue. Les différentes présentations faites par le Secrétaire général de la commune et les représentants des partenaires du projet notamment les agences du Système des Nations Unies (ONUDI, UNCDF) et le Programme d’Appui au Développement Economique et Social (PADESS), en présence du Ministre de la jeunesse de Guinée et des acteurs communautaires, ont permis à Dr. Natalia Kanem de découvrir et s’imprégner du projet pilote. Elle s’est félicitée de la démarche innovante du projet. « Innover signifie apporter de nouvelles façons de faire et c'est cela ce que nous faisions dans cette communauté. C'est un tel moment de fierté pour moi que d'entendre quelqu'un de cette communauté nous parler du dividende démographique » a salué Dr. Natalia Kanem.

 

Accompagnée par le Directeur régional de l’UNFPA, M. Mabingué Ngom, la Représentante de l’UNFPA au Sénégal, Mme Cécile Compaoré Zoungrana, elle a, par la suite, visité le Bureau Conseil Adolescent, le premier du genre installé au sein d’une Mairie au Sénégal. Le Bureau Conseil Adolescent est un espace d’écoute et d’accompagnement de proximité au service des adolescent(e)s/jeunes pour les aider à prévenir et à résoudre des situations liées à leur vie sexuelle et reproductive. L’animation du Bureau est assurée par les jeunes eux-mêmes formés et encadrés par le Centre Conseil Adolescent  (CCA) de Dakar, sous la tutelle du Projet Promotion des jeunes (PPJ), ont expliqué les jeunes filles de la commune, regroupées au sein de « Clubs des jeunes filles ». Ces clubs, avec le soutien de la communauté, à travers les marraines de quartier ou « bajenu gox », sensibilisent leurs pairs contre les mariages et grossesses précoces, les violences basées sur le genre, le VIH/Sida.

La Directrice exécutive de l’UNFPA s’est fortement réjouie de l’initiative et du leadership des jeunes hommes et filles. « Je voudrais dire aux jeunes hommes qui sont ici à FassE, que le défi que vous vous lancez, défendre vos sœurs, vous assurer que vous êtes à leurs côtés dans l’égalité, est une belle lutte à faire pour vous. Le partenariat fait la différence. Nous ne voulons pas qu'une mère meure en donnant la vie ici à FassE. Nous voulons que chaque fille et chaque femme de Fass puisse marcher en toute confiance avec le respect de la communauté ».

 

 La Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), Dr Natalia Kanem, a effectué une première visite officielle au Sénégal et en Gambie du 5 au 9 août 2019.  Cette visite s'inscrit dans le cadre de la célébration des 50 ans de l’UNFPA et du 25e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), qui se tiendra du 12 au 14 novembre 2019 à Nairobi, au Kenya, sous le thème « les 25 ans de la CIPD : accélérer les promesses ». Un des temps forts de sa visite a été sa participation aux "25 heures de Dakar", évènement organisé, le 7 août au Monument de la Renaissance Africaine, par Le Réseau des Adolescents et des Jeunes en Population et Développement en Afrique de l’Ouest et du Centre (AfriYAN), en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). Les jeunes panafricains ont saisi l’opportunité pour transmettre leurs messages à la Directrice exécutive, en guise de contribution au Sommet de Nairobi.