Actualités

Visite de courtoisie de la Représentante de l’UNFPA auprès du Ministre en charge de la jeunesse

13 Juin 2018

« Le capital humain est la principale ressource du Sénégal. Nous avons besoin d'une jeunesse en bonne santé, bien éduquée pour relever les défis du développement ». C'est le plaidoyer fait le Ministre de la Jeunesse, de la Construction Citoyenne et de la Promotion du Volontariat, Pape Gorgui Ndong qui recevait en audience la Représentante de l'UNFPA, Cécile Compaoré Zoungrana.

La Représentante de l’UNFPA poursuit les rencontres de prise de contact auprès des autorités ministérielles. Mme Cécile Compaoré Zoungrana a été reçue en audience, le 29 Mai dernier, par le Ministre de la Jeunesse, de la Construction Citoyenne et de la Promotion du Volontariat, Pape Gorgui Ndong, en présence du Secrétaire Général, du Directeur de Cabinet et du Directeur du Projet de Promotion des Jeunes. Le Ministre a salué la collaboration fructueuse entre l'UNFPA et son département.

En effet, au cours des différents cycles de coopération, UNFPA accompagne les efforts du Ministère pour améliorer l’accès des adolescent(e)s/jeunes aux services de santé sexuelle et reproductive de qualité, à travers les centres conseils adolescents et les espaces jeunes.

Dans cette optique, le Ministre a informé de la note ministérielle prise d’ériger de bureaux conseils destinés à l’accroissement de l’offre de services conviviaux au profit des adolescents et jeunes dans les Centres départementaux d’Education Populaire dans les 45 départements du Sénégal.

M. Pape Gorgui Ndong, s’est réjoui de l’innovation apportée dans la fourniture d’information avec la ligne verte « Gindima » sur la santé sexuelle et reproductive, utilisant les TICs. Il a engagé ses collaborateurs à poursuivre la réflexion pour une pérennisation de cette ligne.

Le Ministre a également insisté sur la nécessité de développer une approche multisectorielle pour prendre en charge les besoins des jeunes en termes de santé, d’éducation, de formation, d’emploi. « Nous devons investir dans la jeunesse si nous voulons exploiter cette ressource, condition nécessaire pour capturer le dividende démographique ». Il a trouvé un écho favorable auprès de la Représentante de l’UNFPA. Mme Cécile Compaoré Zoungrana a informé le Ministre du projet d’opérationnalisation du dividende démographique en milieu populaire urbain.

Auparavant, elle a rappelé la vision du plan stratégique de l’UNFPA 2018-2021, articulée autour de trois résultats transformateurs à savoir (i) l’élimination des décès maternels évitables, (ii) l'élimination des besoins non satisfaits en matière de planification familiale et (iii) l'élimination de la violence sexiste et des pratiques néfastes dont les mariages d’enfants

Au terme de l’audience, les deux parties se sont engagées à renforcer le partenariat afin de faire bénéficier aux adolescent(e)s/ jeunes des services de santé sexuelle et reproductive de qualité adaptés à leurs besoins.