In the News

Lancement national de la feuille de route de l'Union Africaine sur le dividende démographique

3 July 2017

Le Ministre délégué auprès du Ministre de l’économie, des finances et du plan en charge du budget, Birima Mangara a présidé, le vendredi 30 juin, la cérémonie de lancement national de la feuille de route de l’Union Africaine sur « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse». L’objectif général de cette feuille de route est de guider et de faciliter la mise en œuvre du thème de l’année 2017 par les Etats membres, les communautés économiques régionales ainsi que les partenaires à travers des résultats clés et des actions concrètes.

 Pour tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant sur la jeunesse, le Sénégal a adopté la feuille de route de l’Union Africaine. La cérémonie de lancement national s’est déroulée hier, vendredi 30 juin, sous la présidence du Ministre du Budget Birima Mangara. L’objectif général de cette feuille de route de l’Union Africaine est de guider et de faciliter la mise en œuvre du thème de l’année 2017 par les Etats membres, les communautés économiques régionales ainsi que les partenaires à travers des résultats clés et des actions concrètes.

 Pour se faire, le pays devrait à la fois donner la priorité aux politiques visant à maitriser la croissance démographique, améliorer le capital humain, réformer l’économie pour créer des emplois décents et renforcer la bonne gouvernance et le devoir de redevabilité. «Par cet engagement, le gouvernement traduit sa détermination à encadrer les jeunes dont le potentiel, au-delà des défis et des contraintes qu’ils posent, constituent une formidable fenêtre d’opportunité en termes de dividende démographique, à utiliser au mieux dans les efforts de développement», a indiqué Birima Mangara, Ministre en charge du Budget.

 A l’en croire, le Sénégal, depuis deux ans, s’est fortement investi dans le processus de la réalisation du dividende démographique, sous l’égide du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan avant même la décision de la Conférence de l’Union Africaine de janvier 2016 qui a consacré l’année 2017 au thème “Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse”.

 Par ailleurs, Birima Mangara  fait savoir que le Sénégal est en train de mettre en place des mesures et politiques susceptibles de contribuer à la création d’un environnement plus favorable lui permettant de récolter les fruits du dividende démographique.

 Ainsi, exhorte-t-il les  partenaires (organisations internationales, ONG, mouvements associatifs, acteurs privés…), intervenant dans le domaine de la population et des jeunes, en particulier, à s’impliquer davantage aux côtés du Gouvernement pour accroître le financement des activités liées à la promotion des jeunes.

 Le représentant du directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population Idrissa Ouédrago  se réjouit quant à lui  de l’appropriation par le Sénégal de la feuille de route de l’Union africaine sur le dividende démographique. « Nous sommes particulièrement  encouragés par les actions concrètes entreprises à ce jour au Sénégal pour faire du dividende démographique une réalité », lance-t-il.

 Sous ce rapport, il a indiqué que l’Unfpa reste convaincu qu’avec d’importants investissements dans la santé y compris dans la santé sexuelle et reproductive, dans l’éducation et dans l’emploi des jeunes, cette nouvelle génération constitue un réservoir de créateurs de richesse et de croissance économique.

«Je réitère l’engagement de l’Unfpa à travailler avec d’autres partenaires financiers aux cotés du gouvernement  afin de créer les conditions nécessaires pour tirer parti du dividende démographique  en initiant et en renforçant des programmes qui permettent au pays d’investir dans sa jeunesse pour la rendre autonome  et lui permettre de vivre dans la dignité  d’entrevoir un avenir meilleur et de contribuer au développement  du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest », a-t-il soutenu.

Source: Sudquotidien