40% des nouvelles infections à VIH touchent les jeunes

9 August 2017

L’édition 2017 de la semaine « Jeunes Sida » s’est  tenue ce samedi 05 août sous le thème: « Vers la fin du sida à l’horizon 2030, un engagement  citoyen des  jeunes ». La cérémonie s’est déroulée à Kaolack, dans le centre du pays. Une occasion pour UNFPA de présenter les résultats de la ligne Gindima, qui donne accès à des informations sur le VIH.

La célébration de la semaine « jeunes Sida », a permis  d’une part,  de rappeler  aux jeunes leur déclaration d’engagement dans le cadre de la riposte contre le sida, leur devoir de citoyens, et d’autre part de passer en revue l’ensemble des interventions du secteur Jeunesse et sa contribution à la riposte nationale.

Elle  coïncide avec la campagne Gindima Summer Tour lancée le 15 juillet à Dakar pour promouvoir la ligne verte. En effet  à travers  le numéro   200365 options 2 de Guindima, toutes les informations liées au Vih, des modes de contamination à la prise en charge médicale, sont disponibles.

Venu participer à la rencontre, le président du Conseil National de la Jeunesse du Sénégal, (CNJS) a relevé que 40% des nouvelles infections à VIH touchent les jeunes, d’où, l’importance de renforcer les actions avec les 17 mille organisations membres du CNJS.

Selon le Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) le choix de la ville de Kaolack pour abriter la manifestation se justifie par sa position géographique. Située au centre du Sénégal, elle est, frontalière à trois autres régions : Diourbel, Kaffrine, Fatick, et  à la République de la Gambie. Ce qui fait d’elle  une zone très touchée par la pandémie en relation avec  la densité et la mobilité de sa population.

Dr Fat Nar Mbaye représentant le CNLS à la cérémonie, révèle que sa structure envisage de dépister 6300 jeunes et de sensibiliser au moins 15000 adolescents  avant le 12 août qui marque la fin de la semaine jeune sida et la célébration de la journée internationale de la jeunesse.

La ligne verte Gindima   vient de franchir le cap des 150 mille appels dont 11,5%  sont liés aux IST, VIH, et Cancer du col de l’utérus; ce samedi 05 aout. Des jeunes, estiment qu’elle leur a permis « d’avoir la bonne information sur le VIH ». La campagne Gindima Summer Tour compte enregistrer 50 mille nouveaux appels d’ici le 30 septembre, date de sa clôture. Gindima (éclaire- moi en wolof) a été mise en service le 16 août 2016 et renseigne sur sept thématiques : cycle menstruel, IST VIH cancer du col de l’utérus, anatomie et puberté, contraception, grossesse, violence mutilations génitales féminines et abus et sexualité.